Recommandations face à un accident de plongée

Le risque sanitaire étant toujours présent, voici quelques recommandations à adopter en cas d’accidents de plongée 

Rappelons que notre activité est faites entre pratiquants présumés non à risque de transmission virale.

Les sécus ont été doté de masques FFP2, masques chirurgicaux,  filtre anti-bactérien à placer sur le BAVU.

Le masque chirurgical ou FFP2 doit de rester sec pour garantir son efficacité.

La conduite à tenir face à un arrêt cardiorespiratoire 

  • face à une victime inconsciente, le sauveteur secouriste recherche des signes de respiration en regardant si le ventre et/ou la poitrine de la personne se soulèvent. Il ne place pas sa joue et son oreille près de la bouche et du nez de la victime.
  • face à un adulte en arrêt cardio respiratoire, le sauveteur secouriste pratique les compressions thoraciques. Il n’effectue pas de bouche-à-bouche.  La ventilation se fait à 2 sauveteurs (1 qui tient le BAVU, 1 qui ballonne)
  • L’alerte et l’utilisation du défibrillateur automatisé externe restent inchangées.

Que faire pendant les premiers secours ? 

  • Le secouriste ne devra jamais intervenir sans masque. Il devra porter un masque de type FFP2 (ou à défaut de type chirurgical)
  • Se laver/désinfecter les mains avant l’intervention. 
  • S’équiper du masque de protection indiqué ci-dessus, des lunettes de protection, des gants en vinyle avant de pratiquer les gestes de premiers secours. 

Les gestes de premiers secours ne changent pas pour la majeure partie des accidents, en particulier lorsque la victime : saigne abondamment, s’étouffe, se plaint de malaise, se plaint de brûlures, se plaint d’une douleur empêchant certains mouvements, se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment, ne répond pas mais elle respire. 

Jeremy G publié à 2020-7-3 Catégorie: Publique